contactplan du site
ok


| Communauté Urbaine de Bordeaux | Communauté Urbaine de Brest | Mairie de Bègles | Conseil Général de Gironde | Association de défense des Landes Girondines | ADEME | IRSN | Bioindicateurs des sols - Apesa | SIVOM (40) | Action collective Aquitaine Phytosanitaire | UIOM Bourgoin Jallieu |

Communauté Urbaine de Bordeaux

Impact environnement> Somme de toutes les conditions abiotiques et biotiques ayant une incidence sur la vie, le développement et la survie d'un organisme ou d'une communauté biologique.al des Usines d’incinération d’ordures ménagères de la Communauté Urbaine de Bordeaux

Contexte

La Communauté Urbaine a mis en place depuis 1998, un Comité de Suivi des Dioxines autour des unités d’incinération d’ordures ménagères (UIOM), présidé par des élus communautaires, réunissant des experts indépendants, des représentants des exploitants, des techniciens des administrations, et les maires des communes accueillant ces installations. Véritable éco-conseil, ce comité est chargé d’éclairer la CUB sur les mesures qu’il pourrait s’avérer nécessaire de prendre au regard de l’évolution des techniques et de la réglementation, et plus particulièrement, en ce qui concerne les dioxines et furanes. Il intervient auprès de la collectivité pour réaliser des diagnostic> (environnemental) Action visant à dresser un état des lieux (évaluation des atteintes à l'environnement) et à proposer des objectifs. Le diagnostic couvre la totalité des étapes suivantes : - recueil de données sur les antécédents et sur le contexte actuel, - constat des effets (valeurs prises par différents critères pertinents), - analyse des phénomènes (endogènes, exogènes) en relation avec les effets, - analyse des risques (criticité des dommages) encourus, - recommandation des voies d'amélioration, de traitement, ou des mesures d'urgence et de prévention. (source : Guide BRGM - Gestion des sites (potentiellement) pollués – mars 2000)s environnement> Somme de toutes les conditions abiotiques et biotiques ayant une incidence sur la vie, le développement et la survie d'un organisme ou d'une communauté biologique.aux. Il étudie notamment la présence de ces polluant> Substance ou agent responsable d’une pollution (voir ce terme) (source : Agence Française de Sécurité Sanitaire de l’Environnement et du Travail - 2006)s dans l’environnement> Somme de toutes les conditions abiotiques et biotiques ayant une incidence sur la vie, le développement et la survie d'un organisme ou d'une communauté biologique. immédiat des installations d’incinération. Daniel Ribera, gérant de BioTox, fait partie du Comité de Suivi Dioxines en tant qu’expert, et Marine Saint-Denis assure le secrétariat scientifique du Comité.

Stratégie

Dès 1998, le Comité Dioxines a fait le choix de réaliser des prélèvements et analyses de sols autour des sites de Bègles et Cenon, puis le site de Bassens (2 incinérateurs privés de déchet> Tout résidu d'un procédé de production, de transformation ou d'utilisation ; toute substance, matériau, produit ou plus généralement tout bien meuble abandonné, ou que son détenteur destine à l'abandon ; toute substance ou tout objet dont le détenteur a l'obligation de se défaire (Loi n° 75.633 du 15 juillet 1975). La réglementation française distingue les déchets inertes, des banals (déchets ménagers et assimilés), et des industriels spéciaux. (source : Guide BRGM - Gestion des sites (potentiellement) pollués – mars 2000)s hospitaliers et industriels) a été ajouté en 2003. Au départ des analyses de dioxines et furanes ont été effectuées, puis complétées dès 2003 par des analyses de métaux et des indicateur> Valeur calculée à partir de paramètres donnant des indications (ou décrivant) l’état d’un phénomène, de l’environnement ou d’une zone géographique, et d’une portée supérieure aux informations directement liées à la valeur du paramètre (OCDE). L’indicateur doit remplir quatre fonctions: validité (traduction fidèle et synthétique de la préoccupation du départ) ; mesurabilité (facilité d’accès à l’information en tenant compte du coût et du temps) ; lisibilité (simplicité d’interprétation et non ambiguïté) ; cohérence (dans le temps, dans l’espace, et entre les divers éléments de la population). Il doit, en outre, être caractérisé par sept attributs : nom ; définition ; mode de calcul; unité de mesure ; fréquence d’actualisation ; source d’origine ; maille de validité. (source : Agence Française de Sécurité Sanitaire de l’Environnement et du Travail - 2006)s PCB (polychlorobiphényles). Les exploitants réalisant par ailleurs une surveillance annuelle, des campagnes d’analyses de sols tous les 5 ans ont été retenues par le Comité. Les prélèvements ont été réalisés selon trois axes concentriques à partir de chaque usine, dont deux soumis à des vents dominants. Sur chacun d’eux, 4 à 6 échantillon> Quantité de matière sur laquelle les observations faites peuvent fournirdes données sur l'ensemble dans lequel l'échantillon a été prélevé. (source : Guide BRGM - Gestion des sites (potentiellement) pollués – mars 2000)s étaient constitués selon une méthode normalisée (AFNOR X31-100) dans les premiers centimètres de terre et de 50 à 3 000 m des usines.

Travaux en cours

Les résultats de la première campagne de prélèvements de sols (état « initial ») étaient plutôt rassurants, et ont fait l’objet d’une communication dans la revue Environnement> Somme de toutes les conditions abiotiques et biotiques ayant une incidence sur la vie, le développement et la survie d'un organisme ou d'une communauté biologique. et Technique N°43 (2005).

Bio-Tox est chargé de 2009 à 2012 de la coordination, de la mise en œuvre des travaux et réunions du Comité de Suivi, et a notamment effectué la campagne de prélèvements de sols de 2010 et l’interprétation des résultats des analyses chimiques. Des essais écotoxicologiques (bioessais> Tests biologiques ou biotests effectués en laboratoire. Ils ont pour objet de déterminer à l'aide d'expérimentations sur divers types d'êtres vivants la toxicité de substances chimiques. (source : Extrait du précis d'écologie et du dictionnaire encyclopédique des pollutions - F. RAMADE) Calux, biomarqueurs et génotoxicité chez le ver) et de biosurveillance> Stratégie de surveillance de la qualité des milieux grâce à des organismes vivants utilisés comme bioindicateurs ou biomarqueurs. Synonyme : biomonitoring (Ifremer – 2006). (lichens) sont également prévus.







Mentions légales | Plan du site | Contact