contactplan du site
ok
Vous êtes ici : Accueil > Nos références > Entreprises privées et publiques > Europlasma


| Europlasma | Péchiney | Centre d’Enfouissement Technique | SITA | CEA | Inertam VSEI | Inertam biosurveillance | Véolia propreté biosurveillance | Tierce expertise d’une étude d’impact |

Europlasma

Evaluation de l’écotoxicité des vitrifiats produits par le traitement des cendres par torche à plasma

Objectif

La société Europlasma est intervenue sur l’unité d’incinération des ordures ménagères de Cenon de la Communauté Urbaine de Bordeaux. Elle y a installé une unité expérimentale de vitrification par torche à plasma des cendres et résidus d’épuration des fumées d’incinération des ordures ménagères (REFIOM). Le programme Vivaldi (1997-1998) avait pour objectif de mettre au point une méthodologie permettant de montrer que ces vitrifiats ne sont plus des déchet> Tout résidu d'un procédé de production, de transformation ou d'utilisation ; toute substance, matériau, produit ou plus généralement tout bien meuble abandonné, ou que son détenteur destine à l'abandon ; toute substance ou tout objet dont le détenteur a l'obligation de se défaire (Loi n° 75.633 du 15 juillet 1975). La réglementation française distingue les déchets inertes, des banals (déchets ménagers et assimilés), et des industriels spéciaux. (source : Guide BRGM - Gestion des sites (potentiellement) pollués – mars 2000)s danger> Evénement de santé indésirable tel qu'une maladie, un traumatisme, un handicap, un décès. Par extension, le danger désigne tout effet toxique, c'est-à-dire un dysfonctionnement cellulaire ou organique, lié à l'interaction entre un organisme vivant et un agent chimique, physique ou biologique. (INVS)eux et qu’ils peuvent être valorisés. Nos toxicologues étaient chargés de mesurer l’écotoxicité de ces produits.

Prestations

A partir d’échantillon> Quantité de matière sur laquelle les observations faites peuvent fournirdes données sur l'ensemble dans lequel l'échantillon a été prélevé. (source : Guide BRGM - Gestion des sites (potentiellement) pollués – mars 2000)s fournis par Europlasma, ces travaux se décomposaient en : 1- préparation de l’échantillon> Quantité de matière sur laquelle les observations faites peuvent fournirdes données sur l'ensemble dans lequel l'échantillon a été prélevé. (source : Guide BRGM - Gestion des sites (potentiellement) pollués – mars 2000) : fractionnement, érosion, tamisage et lixiviat> Eau qui a été contaminée pendant son passage au travers de déchets ou de sols. Le lessivage peut s'effectuer dans des zones agricoles, des parcs d'engraissement et des décharges, et peut entraîner la pénétration de substances dangereuses dans des eaux de surface, des eaux souterraines ou le sol.ion 2- détermination de l’écotoxicité du vitrifiat et du lixiviat> Eau qui a été contaminée pendant son passage au travers de déchets ou de sols. Le lessivage peut s'effectuer dans des zones agricoles, des parcs d'engraissement et des décharges, et peut entraîner la pénétration de substances dangereuses dans des eaux de surface, des eaux souterraines ou le sol. de vitrifiat sur différentes espèces représentatives de différents niveaux trophiques :
- sur lixiviat> Eau qui a été contaminée pendant son passage au travers de déchets ou de sols. Le lessivage peut s'effectuer dans des zones agricoles, des parcs d'engraissement et des décharges, et peut entraîner la pénétration de substances dangereuses dans des eaux de surface, des eaux souterraines ou le sol. :
— Test d’inhibition> Diminution de l'activité d'une enzyme ou de la vitesse d'une voie métabolique. de la luminescence de la bactérie Vibrio Fisheri
— Test d’inhibition> Diminution de l'activité d'une enzyme ou de la vitesse d'une voie métabolique. de la croissance de l’algue Pseudokirchneriella subcapitata
— Test d’inhibition> Diminution de l'activité d'une enzyme ou de la vitesse d'une voie métabolique. de la mobilité de Daphnia magna
— Test d’inhibition> Diminution de l'activité d'une enzyme ou de la vitesse d'une voie métabolique. de la reproduction de Ceriodaphnia dubia
- sur déchet> Tout résidu d'un procédé de production, de transformation ou d'utilisation ; toute substance, matériau, produit ou plus généralement tout bien meuble abandonné, ou que son détenteur destine à l'abandon ; toute substance ou tout objet dont le détenteur a l'obligation de se défaire (Loi n° 75.633 du 15 juillet 1975). La réglementation française distingue les déchets inertes, des banals (déchets ménagers et assimilés), et des industriels spéciaux. (source : Guide BRGM - Gestion des sites (potentiellement) pollués – mars 2000) solide :
— Test de toxicité aiguë chez le ver Eisenia fetida (14 jours)
— Test d’inhibition> Diminution de l'activité d'une enzyme ou de la vitesse d'une voie métabolique. de la croissance de l’orge et de la laitue (14 jours)

Résultats

Les résultats des analyses réalisées ont montré que ces produits ne sont pas considérés comme danger> Evénement de santé indésirable tel qu'une maladie, un traumatisme, un handicap, un décès. Par extension, le danger désigne tout effet toxique, c'est-à-dire un dysfonctionnement cellulaire ou organique, lié à l'interaction entre un organisme vivant et un agent chimique, physique ou biologique. (INVS)eux selon les critères d’évaluation de l’écotoxicité des déchet> Tout résidu d'un procédé de production, de transformation ou d'utilisation ; toute substance, matériau, produit ou plus généralement tout bien meuble abandonné, ou que son détenteur destine à l'abandon ; toute substance ou tout objet dont le détenteur a l'obligation de se défaire (Loi n° 75.633 du 15 juillet 1975). La réglementation française distingue les déchets inertes, des banals (déchets ménagers et assimilés), et des industriels spéciaux. (source : Guide BRGM - Gestion des sites (potentiellement) pollués – mars 2000)s (projet d’arrêté de janvier 1998, Ministère de l’Aménagement du Territoire et de l’Environnement> Somme de toutes les conditions abiotiques et biotiques ayant une incidence sur la vie, le développement et la survie d'un organisme ou d'une communauté biologique.).

Au vu de ces résultats et de ceux sur le comportement à long terme (par modélisation et par expérimentation), les vitrifiats de REFIOM ont été déclarés comme inertes par le Ministère de l’Environnement> Somme de toutes les conditions abiotiques et biotiques ayant une incidence sur la vie, le développement et la survie d'un organisme ou d'une communauté biologique..

Des essais de valorisation sous forme de dalles de béton sont prévus sur une commune de la CUB. Les vitrifiats d’amiante issus de l’usine de Morcenx (inertam Cofal, 40) sont également valorisés en technique routière.







Mentions légales | Plan du site | Contact